Malgré les appels à la trêve des dirigeants de certains « syndicats » (CFDT & UNSA) et du gouvernement, les cheminots et les traminots ont tenu bon. Les manifestations entre Noël et le jour de l’An ont montré la détermination des résistants à se libérer de la Macronie et de son monde pourri.

Nous voulons vivre ! et pas de la charité ! Nous voulons défendre notre système de retraite, regagner du pouvoir d’achat, de la qualité de vie. Nous ne voulons pas des logements insalubres, des petits boulots et de la précarité ! Pour cela, il faudra balayer la finance. Alors on la balaiera… et Macron avec !

Macron accorde la légion d’honneur au patron de Blackrock France ! La honte ! 

On le sait : la légion d’honneur est souvent accordée à ceux qui n’ont plus ou pas beaucoup d’honneur justement. Mais quelle honte de délivrer celle-ci au patron de Blackrock, le fonds de pension américain qui lorgne sur l’épargne privée ! Blackrock dont on découvre les liens cachés avec le gouvernement, les rendez-vous n’ayant pas été rendus publics par les ministres concernés. Tout pour une poignée de financiers, le reste importe peu à Macron. Il continue à se moquer de nous et à nous voler nos richesses, nos biens communs, notre démocratie.

Plus que jamais les Gilets Jaunes sont présents dans les esprits, les manifestations, et les débats… partout ! Oui, il y a moins de Gilets Jaunes qu’avant dans les rues, mais notre esprit a diffusé partout. Les directives imposées d’en haut ne sont plus écoutées, maintenant, c’est la base qui pousse : c’est le résultat d’une année de lutte acharnée contre ce pouvoir. Nous sommes les Sans Culottes du XXIème siècle. Le gouvernement actuel disparaîtra dans les oubliettes de l’histoire, ainsi que le système qu’il défend, et les Gilets Jaunes seront célébrés !

1789, 1848, 1871, 1936, 1945, 1968, 1995… ayons confiance ! Le peuple aura le dernier mot ! Soutien à la grève, à sa généralisation, tout le pouvoir aux grévistes qui décident sur leur lieu de travail ! 

Les Gilets Jaunes sont là, et continueront à être là, jusqu’à la reconquête de la démocratie. La première étape sera de virer cette clique de nantis dont la seule qualité est d’être nés là où il fallait.

Dehors la Macronie ! Dehors les dirigeants ! La grève aux grévistes et le pouvoir au peuple ! Retrait de la réforme ! On va gagner et les Gilets Jaunes obtiendront réparation pour les coups et les blessures ! 

Le groupe des Gilets Jaunes « convergence34 » 

Pratique :