La création « Andy’s Gone 1 & 2 » est à découvrir au théâtre municipal Jean Vilar, du 8 au 10 janvier 2020.

Antigone, peut-il être adapté à la mode adolescente ? Oui, répond Marie-Claude Verdier, jeune auteure québécoise. Une réponse en deux parties, à découvrir au Théâtre Jean Vilar, dans un dispositif immersif et participatif, où l’imaginaire de chacun se trouve convoqué et augmenté.

Dans Andy’s gone 1, Régine, reine altière et mère éplorée, vient annoncer la terrible nouvelle : Henri, le prince héritier est mort ; l’avenir de la Cité est compromis ; l’état d’urgence est déclaré car une catastrophe naturelle de grande ampleur se prépare. Alison, la nièce de Régine est désignée pour prendre sa succession. S’engage alors un face à face implacable entre deux visions irréconciliables : l’une veut préserver et conserver les apparences de la gloire, quel qu’en soit le prix, l’autre, vibrante et rebelle, veut briser les frontières et faire tomber les murs.

Infos pratiques : Théâtre municipal Jean Vilar, 155 Rue de Bologne, 34080 Montpellier
Andy’s Gone 1 & 2, les 8, 9 et 10 janvier 2020 à 20h
Marie-Claude Verdier / Cie Adesso e Sempre (Montpellier)
Un projet de Julien Bouffier avec : Vanessa Liautey, Maxime Lélue, Manon Petitpretz · Univers sonore : Jean-Christophe Sirven
Production Compagnie Adesso e sempre · Coproduction : Théâtre municipal Jean Vilar à Montpellier, Conseil départemental du Gard dans le cadre du dispositif « Artistes en Résidence au Collège ».
Tarifs : 19€ / 11€ (réduit) / 5€ (- 16 ans) / 1€ (minima sociaux)
http://theatrejeanvilar.montpellier.fr