[VIDÉO] Un entretien sans filtre avec Alenka Doulain, tête de liste de #NousSommes, pour les élections municipales de mars 2020 à Montpellier.

Samedi 30 novembre, Alenka Doulain a été plébiscitée pour porter la dynamique de la campagne de #NousSommes pour les municipales de 2020 à Montpellier, parmi 80 candidats sélectionnés par un Comité de désignation composé de dix volontaires, non-candidats, armés d’un système de notation pondéré par des entretiens, sur 136 postulants.

« En mars 2020, cette fois-ci ça ne se fera pas sans les habitants, » explique la tête de liste en soulignant qu’un effort pédagogique a été fait avec l’ensemble des forces politiques. Et concernant EELV, une formation politique dont a fait partie Alenka Doulain la formulation est directe : « Est-ce que Europe Écologie Les Verts, localement peut changer ? J’en ai fait partie, il y a quelques années, et de ce que j’en ai vu, c’est surtout un espace avec des guerres d’égos […] C’était aussi un espace politique, où le terrain n’avait pas sa place, puisque justement toutes ces guerres d’égos prenaient une place surdimensionnée […] Est-ce qu’on peut attendre encore 6 ans ? Est-ce qu’on peut prendre le risque d’attendre que ces personnes renouvellent ces pratiques ?…»

Au programme de ce numéro, les municipales de 2020, le rassemblement et peut-être une hypothétique alliance de la « Gauche », et surtout son projet pour la Ville.

Le Rendez-Vous avec Alenka Doulain : « Plus de démocratie, c’est efficace pour avoir des élus qui vont avoir le courage de mettre en place, ce qu’ils ont dit qu’ils feraient…»

Selon un sondage commandé par le candidat Patrick Vignal, auprès d’Harris Interactive, effectué sur 611 personnes, du 26 novembre au 30 novembre à Montpellier, Alenka Doulain tête de liste de #NousSommes se retrouverait créditée de 12 à 13%. Le candidat commanditaire lui, terminerait au maximum à 11%, en fonction de la présence ou pas, de Mohed Altrad.