L’action du gouvernement contribue chaque jour un peu plus à une augmentation honteuse de la précarité dans le pays.

Montpellier est déjà bien trop touchée par le chômage, la pauvreté et la baisse du pouvoir d’achat pour que nous ne rejetions pas fermement les différentes réformes nationales qui aggravent les conditions de vie des montpelliérain.e.s : retraites, casse de la sécurité sociale ou encore démantèlement des services publics (pour n’en citer que quelques unes).

Nous serons en nombre dans la manifestation du 5 décembre à Montpellier, pour dénoncer le manque de courage de nos élus locaux et nationaux, ils ne nous représentent plus. Par manque de courage ou par asservissement aux intérêts de l’oligarchie, ils desservent notre sécurité, ils réduisent notre accessibilité aux besoins primaires et méprisent notre colère.

Le mouvement NousSommes s’est créé pour ne pas observer passivement son avenir : nous pouvons, grâce aux nombreuses compétences détenues par la municipalité, agir pour construire une ville plus juste.

Notre programme, en constante fabrication avec les montpelliérain.e.s, porte cette ambition, nous voulons faire de la ville un véritable bouclier social.

Notre candidate à la mairie de Montpellier Alenka Doulain sera demain à la tête du cortège #NousSommes et proposera une mesure locale ambitieuse pour protéger les montpelliérain·ne·s de la casse sociale du président Macron.

Nous vous attendons dans le cortège, derrière le camion #NousSommes pour un échange avec notre candidate.

#NousSommes