L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Pour le candidat socialiste, ce nouveau projet de stade doit permettre au MHSC de poursuive son développement.

VOIR AUSSI : [VIDEO & ITW ] Michaël Delafosse, objectif : « faire respirer la démocratie à Montpellier »

Pour le candidat de la « La gauche qui nous rassemble ! », le nouveau stade du MHSC, doit reposer sur un financement 100% privé et s’implanter sur la ZAC Ode à la mer.

En pratique, le soutien de la Ville et de la Métropole s’exprimerait sous la forme d’un emplacement adapté, à proximité des grandes infrastructures et desservi par le tramway.

Concernant le stade de la Mosson, celui-ci serait réhabilité et aménagé en pôle sportif, et un concours international devrait permettre de positionner l’équipement dans une nouvelle dynamique sportive. Le stade devrait aussi être positionné en direction du sport amateur. Cette réhabilitation devrait être rendue possible par la réaffectation d’une partie de l’enveloppe de 40 millions d’euros prévue à ce jour pour le nouveau stade, par la majorité en place.

ILLUSTRATION EN PRENANT L’EXEMPLE DU STADE ALLIANZ RIVIERA DE NICE – GOOGLE MAP (Michaël Delafosse)

Le projet Ode à la Mer serait abandonné.

Le choix de cette implantation, devrait aussi, pour le Conseiller départemental, permettre de stopper le  projet « Shopping Promenade» méga centre commercial, plus vaste que celui d’Odysseum (situé à proximité), pour le remplacer par le stade et son complexe sportif.

Pour Michaël Delafosse, si un coup d’arrêt direct n’est pas imposé sur ce type de projets (Oxylane , Shopping promenade), la Ville de Montpellier, verra se situer, en 2025, 95 % de son offre commerciale, en périphérie de la ville.

Le projet prévoirait aussi la création du Musée Louis Nicollin qui devrait accueillir l’immense collection rassemblée par l’emblématique Président du MHSC, qui compte des milliers de maillots et autres « trésors » ayant appartenu aux plus grands noms du ballon rond, et du sport en général. Le candidat socialiste envisage un financement public, du Musée, sous forme d’une aide à la création de ce musée, de la part de la Métropole et de la Ville.