L'Occitanie, c'est aussi la Région du fromage

Point presse avec Michaël Delafosse et Jo Spiegel, maire de Kingersheim, ce vendredi sur la place de la Comédie pour apporter un éclairage sur l’exercice de la démocratie locale à Montpellier, qui pourrait être mise en place en 2020.

Qui est Jo Spiegel ? C’est l’homme de l’innovation démocratique au sein de sa commune. C’est l’homme qui refuse la Légion d’honneur en 2014, pour dénoncer « une démocratie en panne » et qui en 2015, rend sa carte du PS, devenu pour lui une « officine de conquête du pouvoir. » Jo Spiegel est maire de Kingersheim à quelques kilomètres de Mulhouse, et cofondateur du mouvement « Place publique ». 2014 toujours, c’est l’homme qui a été réélu au premier tour avec 60 % des voix, et qui fait vivre réellement une politique et une démocratie participatives.

« On ne naît pas citoyen, on le devient ! » Jo Spiegel

Michaël Delafosse a pour ambition avec « La Gauche qui nous rassemble » d’associer les citoyens à la construction des politiques publiques, et de les inviter à penser ensemble l’avenir de façon continue, et pas uniquement lors des moments de consultations électorales.

Interview de Jo Spiegel et de Michaël Delafosse : comment activer et motiver le citoyen dans la vie politique ? Comment appliquer le « système Spiegel » à l’échelle d’une ville comme Montpellier avec ses 277.000 habitants ?

Michaël Delafosse : les mesures pour une « démocratie permanente »

Des propositions qui s’organiseraient autour de plusieurs changements dans la culture politique locale. Partager le pouvoir avec les citoyens ne s’improvise pas, mais se construit. Et le candidat entend bien mettre en place ce chantier. Pour « faire respirer la démocratie à Montpellier » avec cet objectif, Michaël Delafosse engagera quatre mesures : un Hôtel de Ville ouvert aux citoyens, l’organisation de phases de concertation pour alimenter la démocratie participative, la possibilité d’interpeller les élus quand 5% des habitants inscrits sur les listes électorales en feront la demande, le respect et le travail avec l’opposition pour l’élaboration des politiques publiques.

Du bunker à l’agora citoyenne

« Devenir citoyen », la plus belle façon de rester humain dans la philosophie de Jo Spiegel, fait écho dans la dynamique que souhaiterait enclencher le candidat des Municipales 2020 Michaël Delafosse : « j’entends mener un mandat qui sera exemplaire dans l’apaisement démocratique […] L’Hôtel de Ville deviendra la maison des citoyens pour élever le débat politique […] À ce bâtiment qui donne une image de Bunker, et bien à Montpellier, je veux lui donner la force et la puissance d’une agora citoyenne… »