À la suite d’une rencontre, mardi soir, entre des représentants de #NousSommes et d’EELV Montpellier, le collectif citoyen a décidé de prendre acte de non-participation des militants écologistes à leur initiative.

LIRE AUSSI : Montpellier : #NousSommes est formel : « l’Arbre blanc n’en est pas un »

Selon les représentants du collectif citoyen, les écologistes ont décidé de décliner leur appel à rejoindre leur démarche citoyenne, « englués une nouvelle fois dans leurs guerres d’égo ».

Annonce - Pub - Advertisement

Cette rupture, presque prévisible au regard des ambitions écologistes aux municipales de Montpellier, serait dûe selon les promoteurs de la liste citoyenne, au fait que les écologistes « ne se projettent pas dans une « majorité du commun » mais sont davantage en adéquation avec une stratégie nationale et partisane hors sol qui par manque de courage, d’imagination ou de sincérité, les pousse à se mettre en dehors de la démarche municipaliste qui ne cesse de croître partout en France et à Montpellier en particulier. »

Cassant, les militants montpelliérains ont tranché : « Nous prenons acte de ce refus catégorique d’en finir avec la tambouille et les vieilles méthodes. »

Les militants de #NousSommes entendent, à présent, opposer la primaire ouverte à leur méthode de désignation, « loin de leur primaire entre caciques à recycler, notre appel à candidature ouvert à toutes celles et tous ceux qui veulent contribuer pour un meilleur Montpellier est plus que jamais d’actualité, et ce jusqu’au 20 octobre prochain. »

Annonce - Pub - Advertisement