Le débat avait lieu à l’espace « Ensemble » de La Fête de l’Humanité, samedi 17 septembre 2017.

Deux conceptions différentes de l’unité de la « gauche » s’y opposaient :

Une première emmenée par Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre du Bureau National du Parti socialiste, qui souhaitait une « unité par la base et au sommet » pour faire barrage à Macron.

Annonce - Pub - Advertisement

Il a dans cet esprit présenté sa candidature à la direction du PS : « Vous voulez faire Jeremy Corbin ? Oui ! » et appelé de ses vœux à une largue unité, la suite :

Il a, par la suite, confirmé sa pensée à notre micro :

Et une seconde, portée par plusieurs responsables de La France Insoumise :

Tout d’abord, Danielle Simonnet, conseillère municipale, oratrice de La France Insoumise et coordinatrice du Parti de Gauche, pour qui : « C’est par l’action qu’on se fédère et qu’on peut se construire des unités et non par la soupe aux logos », la suite :

Elle a, par la suite, confirmé sa pensée à notre micro :

Une position complétée, par Caroline Fiat, députée La France Insoumise, pour qui La France Insoumise avant tout « c’est un mouvement, ce n’est pas un parti politique », la suite :

Mais aussi, par Clémentine Autain, députée La France Insoumise, qui consent que :« 19,5 %, ça donne des responsabilités à La France Insoumise », la suite :

Annonce - Pub - Advertisement