La Confédération Syndicale des Familles (CSF) de l’Hérault regrette une rupture d’égalité face à la lutte contre le Covid-19.

VOIR AUSSI : Covid-19 : 405 hospitalisations en cours et 460 décès à l’hôpital, en Occitanie

L’histoire est simple, de nombreux locataires du parc ACM HABITAT résidant à Montpellier ont reçu, depuis quelques jours en main propre des masques alternatifs, et parfois directement de la part d’élus de la ville.

Hélas, se désole la CSF, les locataires du parc ACM HABITAT n’habitant pas Montpellier n’ont pas la chance de recevoir ces masques, une différence de traitement qui fait se questionner l’association, alors que les élections municipales semblent être dans toutes les têtes dans les étages de la Mairie.

Pour l’association, cette différence est peut-être une manœuvre électorale, mais surtout la CSF Hérault « demande une égalité de traitement pour un public qui au sortir du confinement s’apprête à affronter après une crise sanitaire un choc social ».