Montpellier - Jean-Louis Roumégas, « Le rôle de l'élu doit changer »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

[VIDÉO] En conférence de presse au Parc Montcalm, l’ancien Député EELV de l’Hérault, aujourd’hui, porte-parole du « Rassemblement citoyen pour l’écologie », a présenté sa candidature à la primaire des écologistes, pour les élections municipales de mars 2020.

VOIR AUSSI : Le Rendez-Vous avec Jean-Louis Roumégas : « ce que nous voulons, c’est faire de Montpellier, la capitale de l’écologie »

Crédités de 21 % à 23 % d’intentions de vote au 1er tour des municipales à Montpellier, selon un sondage BVA-La Tribune-Public Sénat, les écologistes espèrent bien transformer l’essai au cours des prochains mois, et peut-être compter parmi eux, le prochain maire de Montpellier.

Pour l’ancien adjoint de Georges Frêche puis d’Hélène Mandroux (2001-2008), le temps de l’écologie est venu, à présent « l’écologie doit être au cœur d’un projet de transformation politique. Les jeunes ont déjà passé le cap. » Aujourd’hui, il en est presque sûr, en mars prochain, ce sera « Saurel ou les écolos ».

Ce sera « Saurel ou les écolos ».

Bien que candidat, depuis le début de l’année, le militant écologiste avait mis sa candidature au second plan, devant la démarche de rassemblement initiée, en juillet dernier, par le groupe EELV de Montpellier, à la suite des bons scores obtenus lors des Européennes.

Celui qui se définit, à la fois, comme homme politique et associatif, souhaite fortement s’opposer aux lobbys à Montpellier pour améliorer durablement la qualité de vie des Montpelliérains, avec pour cheval de bataille : la maîtrise de la croissance, et la mise de Montpellier à l’heure  au changement climatique par le biais de propositions sur les transports, le logement et la gestion des déchets.

En parallèle, un autre « binôme » a déjà annoncé sa candidature, celui de Clothide Ollier et Manu Reynaud. En interne, il est possible de candidater à la tête de liste, dès aujourd’hui et jusqu’au 4 octobre.

Interview de Jean-Louis Roumégas

Une primaire ouverte pour décider de la tête de liste

Les écologistes ayant choisi le principe d’une primaire citoyenne pour décider de leur tête de liste aux élections municipales à Montpellier, celle-ci aura lieu le samedi 12 octobre de 10h à 21h à la Brasserie Le Dôme à Montpellier.

En pratique, chaque Montpelliérain inscrit sur la liste électorale qui adhère aux valeurs du rassemblement des écologistes et qui s’inscrit sur le site votezpourleclimat.fr pourra participer au vote. Il ne sera possible de voter, qu’en se rendant directement sur place, samedi 12 octobre prochain. Le vote est gratuit.

À partir du 12 octobre, un autre processus s’enclenchera avec la désignation de l’ensemble de la liste, qui s’étalera sur la fin d’année.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Le festival Scène d’Expression Végétale Ephémère s’ouvre (en avance) sur « L’arbre : le lien du sol au ciel »

Une conférence pour amorcer en douceur, la 4e édition du festival Scène d’Expression Végétale Ephémère |S|E|V|E| qui se déroulera du 15 au 17 octobre prochain autour de la thématique de...

Jean-Marc Oluski, Président du Medef Montpellier, Matthieu Ourliac, Président du Medef Béziers, André Deljarry Président de la CCI Hérault et Grégory Blanvillain, Président de la CPME Hérault (©JPV)

CCI Hérault : André Deljarry candidat à sa succession pour « lancer ici et maintenant un cycle de développement économique pérenne »

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) sont des établissements publics de l’État gérés par des chefs d’entreprise élus. En cette fin d’année 2021, et pour cinq ans, les dirigeants...

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
ANNONCES LÉGALES