[VIDEO & ITW] Ville humaine, solidaire et écologique, c’est le projet pour Montpellier expliqué dans l’Appel né de l’assemblée générale d’EELV du 1er juillet 2019. Mercredi 3 juillet en conférence de presse, les écologistes ont présenté leur stratégie pour les prochaines élections municipales.

Un groupe d’animation composé de douze membres est d’ores et déjà en charge de mettre en oeuvre cette nouvelle dynamique de rassemblement annoncé comme « un big bang écologique » le 12 juin dernier.

Voir aussi : Montpellier, une ville prête pour « un Big Bang écologique » avec EELV

Annonce - Pub - Advertisement

Réinventer la démocratie locale

Une plateforme est maintenant disponible votezpourleclimat.fr outil numérique pour porter une ambition exprimée dans l’Appel d’EELV Montpellier : « nous appelons chaque Montpelliéraine et chaque Montpelliérain à nous rejoindre pour constituer, au-delà du seul cadre des partis et des alliances d’appareils, le plus large rassemblement, ouvert et démocratique, au profit d’une démarche citoyenne et participative pour l’écologie. Réinventons ensemble la démocratie locale que nous voulons pour notre ville. » Le groupe d’animation s’est donné quatre porte-parole : Daphné Destievan, Jean-Louis Roumégas, Coralie Mantion et Manu Reynaud. Interview :

« On veut rassembler tous ceux qui se disent qu’il y a une urgence écologique, et qui veulent passer à l’acte » tient à préciser Jean-Louis Roumégas. Et comme expliqué sur la plateforme : conserver au-delà de la campagne une démocratie participative durant le mandat. Pour Manu Reynaud : « c’est dans l’ADN des écologistes de faire participer les citoyens. » Alors : 2020 Montpellier, capitale de « la transition écologique et sociale ? »

Annonce - Pub - Advertisement