« Nous avons appris qu’une militante de la LDH Montpellier, Camille Halut, a été interpellée par la police lors de la manifestation d’hier des Gilets Jaunes, dans le cadre de son activité d’observatrice des pratiques policières. 

Cette arrestation arbitraire s’ajoute à la longue liste des exactions de l’appareil d’Etat, qui ne pourrait pas continuer en toute tranquillité s’il n’avait l’accord du gouvernement Macron et de ses alliés, y compris locaux.

Nous apportons tout notre soutien à la LDH de Montpellier, à Camille, et nous sommes disponibles pour toute action de soutien et de solidarité. »

Le groupe des Universités et Citoyens
de Montpellier LP 34