Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Mardi. Le gouvernement espagnol annonce qu’il envoie un navire pour porter secours au bateau humanitaire Open Arms qui se trouve au large de l’île de Lampedusa. Depuis 19 jours, Matteo Salvini ministre de l’Intérieur lui refuse tout accès.

17 heures, le mardi 20 aout 2019 : le navire Audaz appareille. Il va naviguer jusqu’à Lampedusa. Trois jours de navigation, pour ensuite prendre en charge les personnes à bord de l’Open Arms, tout en escortant le navire jusqu’au port de Palma de Majorque dans les îles Baléares. Une décision de passer à l’action que l’on doit au gouvernement du socialiste de Pedro Sanchez.

Une situation alarmante

Une ONG au contact du réel avec le drame des migrants au large de la Lybie. Une vidéo qui donne toute la dimension de l’inhumanité de la situation avait été diffusée sur son compte twitter le 17 juillet 2018. ( Attention, images pouvant choquer )

L’Italie interdit l’accès à ses ports

Août 2019. Trois semaines d’attente devant l’île italienne, et certains migrants se sont jetés par-dessus bord pour tenter de rallier l’île italienne à la nage. L’organisation humanitaire espagnole parle alors d’une situation alarmante et désespérée. Une centaine de personnes secourues au large de la Libye se trouvent depuis 19 jours sur le navire. L’Italie interdit l’accès à ses ports. Matteo Salvini chef de file de la Ligue, parti d’extrême droite, considère ces navires de secours privés comme les « taxis » des passeurs. « Neuf personnes se sont jetées à l’eau pour essayer désespérément d’atteindre la côte de Lampedusa. Nos sauveteurs et les gardes-côtes italiens tentent de les secourir. La situation est hors de contrôle« , a annoncé ce mardi Open Arms.

De plus, le gouvernement espagnol a accusé les autorités italiennes de violer le droit de la mer en s’opposant à l’accostage du navire, alors qu’un accord de répartition des passagers a été conclu la semaine dernière entre l’Allemagne, l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Portugal, et la Roumanie.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE
Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l'Ordre des Avocats de Montpellier

Le Rendez-Vous avec Nicolas Bedel de Buzareingues : « les avocats sont les derniers remparts de la liberté »

[VIDEO] Un entretien sans filtre avec Nicolas Bedel de Buzareingues, bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Montpellier Depuis l’entrée en vigueur du couvre-feu à partir de 18h, les avocats pouvaient...

Signature de la convention de coordination entre la Ville de Montpellier et les Forces de sécurité de l’Etat

Montpellier, signature d’une nouvelle convention : Conforter l’autorité républicaine, pour reconquérir l’espace public

Fabrice Belargent, Procureur de la République, Michaël Delafosse, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Jacques Witkowski, Préfet de l’Hérault, ont signé mardi 2 mars la convention de...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LEGALES