[VIDEO & ITW] Jean-Michel Blanquer aujourd’hui ministre de l’Éducation nationale, peine à fédérer tout son corps enseignant, autour de ses réformes. Premier jour du Bac, à Montpellier les profs sont en lutte et restent mobilisés.

740.000 candidats pour le Bac en France et des actions de profs en lutte avec, à noter : une grève de la surveillance. Une opposition déterminée face à la réforme du baccalauréat, contre laquelle plusieurs syndicats d’enseignants sont en grève ce 17 juin, au premier jour des épreuves. À propos de la grève de la surveillance, pour Éric Hassentufel, professeur de Philosophie : « c’est un acte grave qui est à la mesure de la gravité de la situation ».

Annonce - Pub - Advertisement

Mais toutes les épreuves se déroulent normalement à Montpellier, les mesures nécessaires avaient été anticipées. Ce matin devant le lycée Mermoz, les grévistes ont offert le petit déjeuner aux candidats. Tous s’opposent à la réforme de leur ministre, ils étaient à genoux et bâillonnés pour imager leur détermination. Sur la comédie, c’est en chansons, avec un die-in, et des prises de parole que les manifestants ont exprimé leurs inquiétudes.

Die in et prises de parole : « …  on confond l’éducation et le monde de l’entreprise. Or l’éducation n’est pas une entreprise. Elle ne produit pas de marchandises, mais forme des esprits, ce qui n’a pas de prix… »

Blanquer, l’homme aux trois bouquins programmatiques : L’École de la vie (2014), L’École de demain (2016), L’École de la confiance (2018), bousculerait tout sans écouter, selon les syndicats. Le ministre et ses réformes touchent l’école, depuis la maternelle jusqu’à l’université. Et pour les enseignants présents ce 17 juin, la vision de Jean-Michel Blanquer c’est plutôt la fin de l’école de la confiance et surtout “la fin d’une école républicaine de qualité. » Leur objectif : se faire entendre et vite.

Au cours de la journée, un passage est prévu devant le Rectorat de l’académie de Montpellier, et un rendez-vous est donné à la préfecture.

Annonce - Pub - Advertisement