Un entretien sans filtre avec Alex Larue, avocat, membre du parti Les Républicains, et conseiller municipal et métropolitain d’opposition à Montpellier.

Une occasion pour l’élu Les Républicains de revenir sur sa candidature à la Mairie de Montpellier, annoncée en mai dernier. Dans cette démarche presque passionnelle, le Montpelliérain n’en démord pas « cette candidature est d’abord une déclaration d’amour à Montpellier ».

La réalisation d’objectifs « clairs et précis »

Une candidature qui dénote à droite et au centre, alors que le candidat évoque son futur pacte de confiance, un pacte qui devrait être présenté devant huissier, au moment du dépôt de la liste, et lier le sort de son éventuelle majorité en cas d’élection, à la réalisation d’objectifs « clairs et précis », ou lorsqu’il évoque sa volonté de diriger Montpellier et la Métropole dans le cadre d’un nouveau fonctionnement.

Un pari risqué et possible, alors que Les Républicains ont réalisé seulement 6,22% aux dernières élections européennes, et que des candidats se bousculent déjà pour occuper le centre, à l’image du député Patrick Vignal ou de l’entrepreneur Mohed Altrad.

Le Rendez-Vous avec Alex Larue :