[VIDEO & ITW] Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, est droit dans ses bottes et reste persuadé que sa réforme du lycée, et son projet de loi dit : « Pour l’école de la confiance » vont améliorer la réussite des élèves de la maternelle jusqu’au lycée.
Un projet de loi qui a déjà été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale, et qui sera devant le Sénat pour le 13 mai. Pourtant, une fronde tenace bouscule le ministre, et la colère monte dans l’éducation nationa...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .