Député de l’Hérault, président de Centre-Ville en Mouvement, Patrick Vignal veut faire battre le coeur de ville : « remettre de l’humain dans l’urbain […] jusqu’à présent on a confisqué le pouvoir aux habitants. »

Quelle vie et quelle ville voulez-vous ?

Le député avec son équipe lance un questionnaire pour inciter les habitants, et tous les acteurs économiques de Montpellier à devenir “des coproducteurs et des co-constructeurs” de la vie dans la cité. Retrouver l’équilibre, anticiper les mobilités dans 20 et 30 ans, Patrick Vignal proposera 27 questions dès mardi prochain, en partant pour commencer du coeur de ville. Premiers quartiers envisagés : la gare Saint-Roch, Les Arceaux, Boutonnet, Beaux-arts et Clemenceau. Et première étape donc : aller au contact de 100 000 Montpelliérains, commerçants, artisans, professions libérales, et habitants du centre-ville pour au final, établir avec plus de 200 000 personnes : “un projet commun dans le dialogue et la coopération pour une ville attractive.

Les résultats de ce travail, et de cette consultation seront connus début juillet. L’ analyse se fera entre le 15 mai et le 15 juin. Aux commandes : Fadila Ichou, Megane Lestoquoy, Valère Llobet, Gwenaelle Rolland, et pour garantir la transparence du dépouillement comme de l’étude de ce questionnaire, le travail se fera avec un groupe composé d’experts, de citoyens, d’associations, des comités de quartiers, d’associations de commerçants, d’artisans et de professions libérales.

Annonce - Pub - Advertisement

À la question, êtes-vous en campagne pour les municipales, c’est le Montpelliérain depuis cinq générations qui répondra par l’humour : « il y aura bientôt plus de candidats que d’électeurs. Pour l’instant, je suis sur ce projet, ça fait des années que je travaille sur le centre-ville […] jusqu’au mois de juillet pas de vacances, pas de week-end, nous sommes sur le terrain. »

VOIR AUSSI : “Action Coeur de Ville,” Frontignan hors compétition

Annonce - Pub - Advertisement