Le chef de l’État a fait campagne pour LREM en vue des Européennes lors de ses prises de parole dans le cadre du Grand Débat, affirmait l’opposition.

Saisi par plusieurs membres de l’opposition, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a confirmé que les interventions d’Emmanuel Macron dans le cadre du Grand Débat national rentraient bien dans le décompte du temps de parole de l’exécutif, dans une décision à lire sur son site, publiée le 11 mars 2019, et faisant suite à l’assemblée plénière du 20 février 2019.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :