Le parvis des Arènes était calme en ce début d’après-midi, qui sous la douceur printanière prêtait plus à déguster des grillades qu’à venir manifester. Et pourtant, l’acte 15 des gilets jaunes à Nîmes n’a pas failli à ce rendez-vous quasi traditionnel.
Toujours déterminés, même si la « grande manif » régionale se tenait à Montpellier, lentement les Gilets Jaunes ont commencé à affluer tranquillement, sereinement. Car malgré la nonchalance affichée, la détermination reste la même, ils veulent l’...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .