[Communiqué de presse] Démolition de la salle Georges Brassens

Monsieur le Maire,

Les raisons de sécurité que vous avez évoquées pour justifier de la destruction de la salle Georges Brassens, en mettant en avant l’effondrement du Viaduc de Gênes et celui des immeubles de Marseille, sont dénuées de tout fondement,

S’il s’agit d’une non-conformité aux normes incendie, comme l’a indiqué Monsieur Bodart en séance de Conseil Municipal, la remise aux normes est, de loin, préférable à la démolition qui engendre déjà, par la fermeture de cette salle, de grandes difficultés pour la programmation des évènements portés par la vie associative et citoyenne de notre ville.

De plus, les couts annoncés, qui avoisinent le million d’euros pour la démolition et la construction de la salle temporaire au Mas Coulet, auxquels il faudra ajouter le financement de la construction de l’hypothétique salle Polyvalente sur la place Jules Moch, signifie que Vous allez, une fois de plus, engager les deniers publics de la ville à hauteur de plusieurs millions d’euros. Sans parler de la grande colère que ce projet soulève.

Telles sont les raisons pour lesquelles je vous demande de nous communiquer les éléments précis posés par la Commission de sécurité qui justifieraient de la démolition de cette salle, qui, je vous le rappelle, représente 45 ans d’histoire, avec la tenue de milliers d’évènements festifs, culturels, associatifs et citoyens au cœur de notre ville.

Dans l’attente, je vous prie, Monsieur le Maire, de recevoir, mes salutations républicaines.

P/O Véronique Calueba Conseillère Municipale