Ce jeudi matin, soixante grévistes étaient présents devant l’entrée du Centre Courrier de Montpellier Rondelet, selon les syndicats de SUD PTT 34 et CGT FAPT 34, pour la onzième journée de mobilisation.

LIRE AUSSI : Montpellier : demain, les postiers reconduiront la grève pour un 10e jour de mobilisation

Pour cette onzième journée, les syndicats regrettent qu’« aucune nouvelle proposition satisfaisante n’a été formulée par la Direction lors des négociations de ce matin. Les postiers ont donc décidé à l’unanimité de poursuivre leur action. »

Annonce - Pub - Advertisement

Pour les postiers, une « reprise du travail à ce stade signifierait de cautionner une organisation de la distribution du courrier vouée à l’échec. Les tournées sont considérablement allongées et impossibles à distribuer dans les temps. Nous rappelons que les postiers s’opposent à la suppression d’une trentaine de positions de travail. »

Les factrices et facteurs de Montpellier proposent toujours aux Montpelliérains de les soutenir via une cagnotte « Leetchi », « pour donner à tout un chacun la possibilité d’être solidaire du mouvement ». Ils ont aussi lancé une pétition de soutien en ligne.

Les postiers en grève organiseront aussi, samedi 2 février une soirée de solidarité à la Carmagnole, 10 rue Haguenot à Montpellier, de 18h30 à 22h30.

Annonce - Pub - Advertisement