« Non, je ne parle pas. Vous avez vu : j’écoute » dira François Ruffin, il marque un temps puis : « c’est pas moi la star. La star, c’est le peuple aujourd’hui. »

Si le peuple est roi sur les ronds-points de France, sur celui du Grand M à Montpellier, les Gilets Jaunes ont ce jeudi 13 décembre adoubé le député de la Somme. Ils ont armé cet homme de Picardie en lui remettant un texte, pour qu’il le porte à l’assemblée. Mais il n’a rien promis, ses fenêtres de tir pour s’exprimer sont étroites, et il faut une opportunité choisie pour envoyer un message qui fasse mouche, a-t-il précisé. En revanche, il jouera ici à se faire passer pour Emmanuel Macron, et lancera : « si j’étais Monsieur Macron en visite sur le rond-point du Grand M, qu’est-ce que vous me diriez ? » Les réponses nombreuses fusent, et dans sa condition de peluche thérapeutique, le député journaliste en immersion prend le risque consenti de se faire maltraiter.

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .