Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Non à la révision de la loi de 1905 ! Voilà ce qu’une délégation de la Fédération Unie de la Libre Pensée de l’Hérault est allée dire au représentant du Préfet de l’Hérault ce lundi 10 décembre après le rassemblement qu’elle avait organisé le samedi 8 décembre devant la Préfecture.

La délégation a rappelé son opposition à toute modification de la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905.

Avec la Fédération Nationale, dont elle est adhérente, elle souligne ce que 22 organisations démocratiques, syndicales, laïques ont adopté : «  Les organisations signataires rappellent ( …) solennellement l’intangibilité des principes solidairement posés par la loi :

Article 1 – La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Article 2 – La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

Elles demandent (…) que soit déjà et complètement appliquée la loi. »

Montpellier, le 11 décembre 2018,

Jean-Paul Cros
Président de la Fédération Unie de la Libre Pensée de l’Hérault

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : Top départ pour le Bonheur à Vélo !

Cette semaine, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et la vélo-école associative le Bonheur à Vélo organisent une première session de formation au brevet d’Initiateur Mobilité à Vélo...

Covid-19 : Fermeture d’un restaurant scolaire et d’une maison de quartier à Béziers

Selon les services de la Mairie, un cas positif au Covid-19 a été déclaré à la cantine de l’école Jean Jaurès de Béziers située avenue Auguste Albertini. En pratique, il...

ANNONCES - PUB
VIDEO, INTERVIEW, EMISSIONS​
LES PLUS LUS

Soutenez Le Mouvement

Montpellier manif 3juin2020

Faire sens, bousculer les repères, et ouvrir des perspectives : tel est le contrat que Le Mouvement, média, libre et indépendant, passe avec chacun de ses lecteurs.