Ce matin, une trentaine de lycéens ont organisé un blocus en mettant des poubelles devant les portes de l’entrée du lycée Camus de Nîmes.

L’ambiance, qui était bon enfant, s’est tendue à l’arrivée d’une vingtaine de policiers casqués et armés de matraques et de bombes lacrymo. Ensuite, des personnels du lycée ont dégagé les poubelles qui bouchaient l’entrée. La proviseur a invité les élèves à entrer, mais elle s’est fait siffler. Aucun élève n’est rentré.

Les CRS ont fini par quitter les lieux. L’ambiance est redevenue bon enfant. Les élèves ont entamé une longue marche à pied jusqu’aux lycées Gaston Darboux et Jules Raimu à St Césaire où (semble-t-il) ils ont été rejoints par certains de Frédéric Mistral, de Daudet et de Duhoda.

Un cordon de CRS les attendait en surplomb des entrées des lycées. Après avoir été hués, les CRS se sont casqués, et mis en position. En réaction à cette attitude, les élèves leur ont, en plus des huées, jeté des pierres. Les CRS ont tiré des flashballs, visant les élèves, et prenant le risque d’en blesser. Pour finir, la plupart des élèves, et des CRS se sont retirés sans déplorer aucun blessé.


Un appel serait lancé pour demain : « bloquez tous les lycées de Nîmes. »