Nicolas Démoulin député LaREM de l'Hérault a rencontré quelques membres des Gilets Jaunes, au détour d’un café, pour une écoute, des échanges et une remontée d’informations.

« On a le sentiment que c’est lui le problème »

Vendredi 7 décembre, le député de l’Hérault ne le cache pas : « je suis inquiet, cette colère dormante nous a dépassés. » Il explique qu’un besoin d’interlocuteurs au niveau local comme national est indispensable. « Discuter en local avec vous c’est possible, avec lui ( Emmanuel Macron NDLR ) non ! On a le sentiment que c’est lui le problème, » lance l’une des Gilets Jaunes, présente.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :