Moratoire : du latin moratorium, “qui retarde.” Retarder les mesures fiscales du gouvernement pour ouvrir le débat, c’est la volonté du Premier ministre : « fixer le cap et le tenir est une nécessité pour gouverner la France, mais aucune taxe ne mérite de mettre en danger l’unité de la nation. »

6 mois de suspension

Édouard Philippe en introduction a dit “ne pas être sourd à la colère pour annoncer le « gel » de trois mesures fiscales, dont la hausse sur le carburant prévue dès le 1er janvier. C’est ainsi une suspension pendant six mois de la hausse de la taxe carbone, de la convergence diesel essence, et de la hausse de la fiscalité sur le gazole entrepreneur non routier.



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :