Le 27 mars 2017  le Président de la Métropole et moi-même, alors en charge de la politique de l’eau, avions officiellement installé l’OMME (Observatoire Montpellier Métropole de l’Eau).

Lieu de dialogue et de propositions, l’OMME rassemblait des représentants d’institutions, d’associations et de chercheurs universitaires du monde de l’eau.

Au Conseil Métropolitain du 3 décembre 2018, les élus ont appris au détour d’une délibération la démission du bureau de l’OMME présidé par Michel Deblaize, ancien directeur de l’Agence Régionale de l’Eau. L’inertie et l’absence de réponse de la Métropole en est la cause. On a appris aussi que la Métropole a mis fin à l’OMME, dont la gestion était « trop lourde », aux dires de la Vice-Présidente actuellement en charge de la politique de l’eau.

Nous nous élevons vivement contre ce déni de la démocratie qui tourne le dos à la participation citoyenne.

Je continuerai à apporter tout mon soutien à l’action associative dans le domaine de l’eau : grâce à elle nous avons pu obtenir en 2014 le passage à la régie de l’eau ; celui de l’assainissement pour toute la Métropole se fera aussi avec elle en 2021.

René Revol
Maire de Grabels
Conseiller Métropolitain