Lunel, rien n’y fait, l’action continue. “Le président nous entend, mais il fait le sourd.” Mercredi 28 novembre, chez les « Gilets Jaunes » les effets du discours d’Emmanuel Macron sur l’idée du : « Changeons Ensemble » sont plus déprimants qu’encourageants.

«On l’écoute, et on comprend qu’il se fout de notre gueule, » exprime dans un souffle une jeune maman désabusée. Puis elle témoigne : « moi tous les lundis, je suis obligée d’aller chercher des compléments à la Banque Alimentaire, pour pouvoir manger normalement avec mes deux enfants toute la semaine. Je leur laisse toujours huit euros pour ne pas avoir le sentiment de mendier. » Pour eux, Emmanuel Macron c'est un comportement « écœurant, » mais surtout des propos et des mesures insignifiants qui n’apportent aucune réponse à la détresse des Français : « 3 mois de discussion, ça va être long. »

« Gilets Jaunes, » c'est parti pour durer

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .