Pour la 5e université du mouvement politique Ensemble !, des militants, des élus et des universitaires ont passé trois jours à Agde du 1er au 4 novembre 2018, avec un programme dense, de conférences, d’ateliers, et de soirées culturelles.

Cette année, Ensemble ! fidèle à son engagement internationaliste, a beaucoup orienté sur les questions internationales avec des invités d’Espagne, d’Italie, du Portugal, d’Iran, d’Israël-Palestine, d’Amérique latine.

Fidèle aussi à son orientation unitaire et sa place de creuset des idées politiques étaient invités des représentants de diverses organisations politiques. Les intempéries ont empêché les représentants du PCF, de Génération.s et d’EELV de se rendre à Agde, mais étaient présents la France insoumise, le PG, Nouvelle Donne, le NPA, GDS et Diem 25 pour participer au débat politique général, mais aussi pour participer à des ateliers et conférences.

En ouverture, le thème féministe a été un thème qui a ensuite été décliné dans les ateliers. La conférence qui a regroupé Geneviève FRAISSE (philosophe et historienne de la pensée féministe), Alexandra RODRIGUEZ (une des porte-parole à Barcelone de la grève féministe en Espagne), Michelle ERNIS (membre d’Ensemble !, du secrétariat de la CADAC et du CNDF, élue à Saint Etienne de Rouvray) et Suzy ROJTMAN (porte-parole du Collectif national pour le droit des femmes) a permis à tous de prendre la mesure du mouvement « me too » en France, en Espagne et ailleurs dans le monde. Geneviève FRAISSE a expliqué que « ces femmes qui ont pris la parole, ce n’est pas seulement l’addition de cas individuels, mais un mouvement historique collectif. »

Le lendemain les thèmes du Moyen-Orient et de l’Amérique latine ont regroupé des experts de ces pays et des militants français et locaux pour des débats riches, qui se sont conclus par une soirée émouvante autour du film « Par un jour de violence ordinaire, mon ami Michel Seurat… » de Omar Amiralay. Michel Seurat, mort en détention, spécialiste de la Syrie avait été enlevé en 1985 avec le journaliste Jean-Paul Kauffmann.

Le samedi, la journée était réservée à l’Europe, avec un débat sur les fractures, les difficultés de l’Europe et ensuite un échange sur les remèdes à y proposer. Les invités européens de différents partis : Podemos pour l’Espagne, le Bloco de Esquerda pour le Portugal, la CUP pour la Catalogne, un historien italien, et la députée européenne Marie-Christine VERGIAT. Tous ont témoigné des situations de leur pays et vis-à-vis de l’Union européenne.

Enfin, les ateliers et formations étaient très divers : sur les sujets de l’écologie, du populisme, de la dépendance, des coopératives (avec la coopérative « La belle Aude » qui a témoigné de son expérience), sur Paul Valéry, la Kanaky, les retraites, la Françafrique, l’économie…

Une très riche soirée sur le Midi Rouge et la viticulture a enchanté les participants tant par le sujet du « Lengadoc roge » que sur l’enthousiasme des animateurs, et grâce à la belle voix de Michel David, éleveur, qui a chanté « Gloire au 17e ».

Pour deux des co-animateurs, Francis SITEL et Cécile SILHOUETTE, ce cru 2018 de l’université d’Ensemble ! est une réussite, car elle a enrichi les participants et les débats ont eu lieu sans conflit, mais sans autocensure non plus.