C’est fait : depuis 15h35 ce mardi 6 novembre en France, les femmes travaillent « gratuitement » jusqu’à la fin de l’année.

Un salaire de moins 15,2% comparé à celui des hommes pour des compétences équivalentes. En France, les femmes sont donc bénévoles jusqu’à la fin de l’année. Deux mois de travail non rémunérés.

Muriel Pénicaud a présenté des mesures qui devraient aider à réduire cet écart, en déclarant le mois dernier donner trois ans aux entreprises de plus de 50 salariés pour remédier à la situation des inégalités salariales. À la clef : une sanction équivalente à 1% de leur chiffre d’affaires, si ces remises à niveau salariales ne sont pas au rendez-vous…

Annonce - Pub - Advertisement

Annonce - Pub - Advertisement