Le dernier disque de Johnny Halliday sera disponible, demain et dès minuit en ligne, et dans certains magasins pour l’achat d’un CD, voire d’un vinyle de couleur blanche. Une sortie attendue de «Mon pays, c’est l’amour», la maison de disques de Johnny compte sur une communion avec les fans du rockeur et au-delà.

L’album posthume de Johnny Hallyday se doit d’être un événement. Ce jeudi minuit, Deezer et Warner proposent sur le parvis de Saint-Lazare, plus de 200 postes d’écoute de l’album. Sur les Champs-Élysées, la Fnac ouvrira ses portes à minuit pour une vente spéciale. RTL lance un dispositif avec les cinémas CGR et prend de l’avance en offrant à ses auditeurs une avant-première d’écoute, dès 22 heures aujourd’hui.

Un album de scène très rock’n roll, avec un interlude instrumental et dix chansons puissantes, avec des thèmes très Johnny : rédemption, amour, mort, et prison. 51e, et dernier album sur lequel le chanteur a commencé à travailler en Californie. Il l’achève en studio à Suresnes. La résonance d’un homme qui donne tout, et qui donne tout une dernière fois.

Records de ventes. À suivre, et à titre de comparaison le plus vendu de Johnny à ce jour est « Sang pour sang » sorti en 1999 à plus de deux millions d’exemplaires. Le premier jour de la distribution, le chiffre était de 250 000 albums vendus. Cette fois 800 000 exemplaires sont déjà disponibles.

Une édition spéciale est prévue à 23h30 sur BFMTV, et jusqu’à 01h00.

2018 by Warner Bros