Ils étaient au moins 2000 participants ce samedi à la Marche pour le climat organisée à Montpellier dans un cadre asyndical et apolitique.

Cette « Marche » fait la suite à la « Marche » du 8 septembre dernier, au cours de laquelle les militants écologistes s’étaient largement mobilisés dans le monde pour réclamer la fin des énergies fossiles et lutter pour que les gouvernements saisissent l’urgence du dérèglement climatique.

VOIR AUSSI : « Rise for climate », ou « Marche pour le climat » à Montpellier, comme dans des centaines de villes à travers le monde

Une initiative largement soutenue par les politiques montpelliérains.

Les prochaines échéances sont déjà prévues, avec le 23 novembre 2018 pour le Climate Friday et début décembre, pour le COP24.