Deux évènements pour mieux comprendre le référendum historique d’autodétermination sur l’avenir de la Nouvelle-Calédonie

Le 4 Novembre prochain, les Calédoniens se rendront aux urnes pour dire si oui ou non ils veulent « que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante. »

Regards sur la société kanak à la veille du référendum d’autodétermination.

Vendredi 5 octobre 2018 à 18 heures, Espace Martin Luther King, 27 boulevard Louis Blanc
Projection du film « Lune d’Avril sur Canala » en présence de Michel Daëron, réalisateur. Débat, intermède de chants et musiques kanak.
Soirée organisée par le Centre de Documentation Tiers-Monde, la Case calédonienne de Montpellier et Mabelyna, associations culturelles.

« Lune d’Avril sur Canala », tourné à la fin des années 1980 à Canala, en Nouvelle-Calédonie, donne la parole à des Kanak qui affichent leur conviction indépendantiste. Cet engagement bouleverse l’équilibre tribal : Christiane défie la condition des femmes, Soma celle des jeunes, Upan celle de la coutume.

Une Réunion publique : « Kanaky-Nouvelle-Calédonie, quel futur ? »

Organisée par le PCF de Montpellier, Samedi 13 octobre à 15 heures au Salon du Belvédère (terrasse du Corum), la réunion publique portera sur

  • La situation économique actuelle du pays et les possibilités de diversifier l’économie calédonienne – Jean-Michel Sourisseau économiste ;
  • Une approche historique des revendications (notamment foncière) qui ont été au fondement de la lutte du peuple kanak – Pierre-Yves Le Meur anthropologue;
  • Regards sur le développement futur du pays à partir de ce que l’on peut appeler la résilience des tribus – Ernest Demene et Elvys Gourou membres d’associations kanak et néo-calédonienne ;
  • La situation politique et le projet du FLNKS – un représentant du FLNKS

Un buffet-apéritif clôturera la rencontre. Entrée Libre