Lors de sa visite du collège Croix d’Argent, Kleber Mesquida, président du Conseil départemental de l’Hérault, a été saisi par la section SNES-FSU du Collège Croix d’Argent de la situation d’un agent d’entretien contractuel. Ce collègue travaille en effet dans la précarité depuis 2012, soit 6 ans. Il a été contraint d’accepter un grand nombre de contrats à durée déterminée dont les plus courts étaient d’une semaine.

La section SNES-FSU dénonce ces pratiques du Conseil départemental de l’Hérault qui peut maintenir des agents dans la précarité pendant des années, alternant périodes d’emploi et de chômage. Le cas de ce collègue n’est pas isolé ; avant lui dans notre collège, un agent avait effectué 32 contrats avant d’être enfin titularisé.

Après que nous lui avons exposé ces éléments, Kléber Mesquida s’est engagé auprès de nous à titulariser l’agent. Nous serons vigilants quant au respect de cette promesse.

Cette victoire est un encouragement au combat mené contre la précarité dans la fonction publique, appelant partout le renouvellement des contractuels et leur titularisation. C’est également la démonstration que le statut est l’arme principale contre la précarisation que voudrait imposer le gouvernement.