Le député de La France insoumise, François Ruffin a dénoncé l'ignominie de la majorité des marcheurs : « j'espère que le pays ne vous pardonnera pas ».
Au départ un texte déposé par la droite LR. François Ruffin l'a défendu, comme si c'était le sien, avec l'évidence qui fait toute son humanité. Le député de la Somme a frappé fort avec ses mots et sa colère, le jeudi 11 octobre à l'Assemblée nationale, après le rejet de la proposition de loi pour "l'inclusion des élèves en situation de handicap"...

Vous devez être connecté et abonné pour accéder à ce contenu.