Depuis l’arrivée de Philippe Saurel en 2014, la Mairie de Montpellier s’est engagée dans la promotion du culte catholique, en totale violation de la loi de 1905. Ainsi, les 15 et 16 août, les messes et processions catholiques sont sponsorisées par la Mairie et des membres du conseil municipal, avec leurs écharpes tricolores.

Un appel de 500 militants et citoyens, l’an passé, a exigé que la mairie cesse cette promotion. Une question au gouvernement à ce sujet a été déposée par la députée Muriel Ressiguier pour rappel à la loi. Nous avons rencontré la Préfecture… rien n’y fait : quand il s’agit des musulmans, les processions de rue sont intolérables et contraires à la laïcité (ce qui est faux). Par contre, la promotion publique du culte catholique par une mairie, faisant d’un saint Catholique (au passage, dont la réalité n’est pas avérée) le patron officiel d’une commune : pas de problème. 

Mais cette année, une nouveauté, un cran plus loin dans l’absurde : Montpellier la surdouée, Montpellier l’universitaire, la scientifique est maintenant dirigée par une équipe qui propose tout simplement de… « rencontrer le Christ avec Saint Roch » ! 

Manifestement, Saurel aussi a le bras long et ses entrées dans le gouvernement, avec un tel carnet d’adresses. Sans rire, le programme de cette année, que chacun pourra consulter sur le site de la Marie est placé sous le signe « rencontrer le Christ avec saint Roch ». Que ne ferait-on pas pour dynamiser le tourisme ? Il est possible qu’il y ait des déçus ! Si Jésus n’apparait pas, la Mairie a décidé cette année également de financer le pot de fin de messe, ce qui pourra peut être en consoler certains. 

Mais la Libre Pensée est têtue : le choc des civilisations, les racines chrétiennes de Montpellier, les « on est chez nous » et autres délires d’illuminés, nous les laissons aux autres. La loi de 1905 est une bonne loi, à défendre, et nous la ferons appliquer, y compris à Montpellier. Son article 2 rappelle que la République ne promeut ni ne subventionne aucun culte. 

Nous avons donc écrit à Philippe Saurel pour lui rappeler que, même s’il connait Jupiter et a rencontré le Christ, Montpellier fait partie de la République, et qu’à ce titre, il se doit de respecter la loi de 1905. 

Montpellier, le 4 août 2018
 Libre Pensée 
Groupe Universités et Citoyens de Montpellier
groupeunivlp34@yahoo.com ; https://lp34groupeuniv.wordpress.com/
Fédération Unie Libre Pensée Hérault