Une semaine après les révélations du Monde "et hop", Emmanuel Macron sort de son silence, sur ce qu'il convient d'appeler l'affaire Benalla : "S’ils cherchent un responsable, vous l’avez devant vous. Le seul responsable, c’est moi et moi seul. C’est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla. C’est moi qui ai confirmé la sanction." 
La déclaration d'un homme seul
Mardi 24 juillet, devant certains parlementaires et ministres LREM, présents à la soirée de la Maison de l’Amérique latine de Par...

Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné .