C’est confirmé : l’inauguration de la Gare fantôme de la Mogère n’aura pas lieu.

Et pour cause, en pleine grève des cheminots à Montpellier, comment cacher une gabegie d’Etat et de la Métropole de Montpellier ? : 135 millions d’euros investis en pure perte pour une gare inutile au milieu des champs.

Annonce - Pub - Advertisement

Comment expliquer les 12 millions d’euros investis par la Métropole de Montpellier pour une gare où ne sont prévus que 4 trains ?
Comment expliquer l’attitude du président de cette collectivité qui au lieu de conditionner le financement à une vraie desserte, préfère payer d’avance sans aucune garantie ?
Comment expliquer qu’il va priver à terme les montpellierain-nes de trains à la Gare St Roch pour justifier l’existence d’une gare au milieu des vignes ?

La ministre a choisi d’annuler l’inauguration de la gare fantôme face au chantage du président de la Métropole, elle annule de fait celle du Contournement Nimes-Montpellier qui, rappelons-le, est utile et permet dès aujourd’hui de faire circuler 80% des trains de fret.

Les écologistes, et l’ensemble des associations, et organisations maintiennent leur contre-inauguration qui aura lieu pour l’arrivée du premier train venant de Paris

le samedi 7 juillet à 15h44.

Ce sera l’occasion d’expliquer aux quelques 600 passager•e•s « éventuel•le•s », qu’ils n’arrivent pas à Montpellier.

Voir l’évènement Facebook

Annonce - Pub - Advertisement