Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Aujourd’hui, vendredi 20 avril 2018, les premiers radars embarqués privatisés vont commencer à verbaliser autour d’Évreux (Eure) en Normandie, avant que le dispositif ne soit étendu à l’ensemble du territoire fin 2020.

Pour le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe, sur France Info, ces radars vont permettre « de réduire le nombre d’accidents ». « Le nombre de flashs va augmenter dans un premier temps mais les automobilistes vont s’adapter. Il n’y a aucun objectif financier. »

Ce n’est pas l’avis de Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes toujours sur France Info :« la privatisation, ça ne marche pas ». « Dans chaque société, il peut y avoir des dérives potentielles, il suffit de regarder ce qui s’est passé récemment avec le stationnement, avec d’autres sociétés qui ont obtenu cette délégation de service public »

VOIR AUSSI : Montpellier, le PV nouveau est arrivé

L’association a déposé un recours au Conseil d’État.

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

[VIDEO] Santé : Le 1er « Vaccidrive » de France contre la Covid ouvre près de Montpellier

Préfet, médias nationaux, maire de la commune sur laquelle est implantée la clinique Saint-Jean Sud de France… Tout le monde s’était donné rendez-vous en ce froid matin d’avril, sur le...

Jean Castex Assemblée Nationale 16 décembre 2020, la stratégie vaccinale

Les élections départementales et régionales auront lieu les 20 et 27 juin

C’est donc confirmé. Un décret en Conseil des ministres sera pris la semaine prochaine pour fixer les dates des élections régionales et départementales « aux 20 et 27 juin au lieu...

SOUTENEZ LE MOUVEMENT

Soutenez Le Mouvement !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% !

Je participe
VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSIONS​
LES PLUS LUS
ANNONCES LÉGALES