Dans les quartiers l'ambiance est à l'incertitude. Payer ou ne pas payer son stationnement, telle est la question. Faut-il se laisser racketter par ce nouvel impôt digne du shérif de Nottingham ?



Pour lire la suite, vous devez être connecté et abonné.

Merci, vous êtes de plus en plus nombreux à lire et à regarder lemouvement.info. Nous ne sommes rattachés à aucun lobby, aucun groupe industriel, ou parti politique, pour garder notre indépendance éditoriale et notre liberté de ton votre soutien est essentiel, n'hésitez pas à vous abonner.

Je m'abonne !


Je me connecte :