L’université Jean-Jaurès et l’université Paul Valery engagées dans la lutte contre la réforme de l’accès à l’université.

Toulouse – université Jean-Jaurès

Mardi 20 mars 2018. Toulouse, l’université Jean-Jaurès a été placée  sous tutelle de l’État, suite à la dissolution de conseils centraux. Une intervention de la police est possible pour stopper l’occupation de l’université qui dure depuis 3 mois. Une décision qui fait suite à une intrusion des personnels et étudiants grévistes qui ont empêché le dernier conseil d’administration de se tenir, blocage qui est en place depuis le 12 décembre 2017.

Montpellier – université Paul Valery

Le mouvement de protestation a débuté le 15 février. Plus d’un mois de lutte contre la réforme de l’accès à l’université. Les cours seraient suspendus jusqu’au lundi 26 mars, date de la prochaine Assemblée Générale des étudiants. Étudiants qui participeront aux grèves et manifestations de ce jeudi.

Credit photo © Mehdi Naimi