Réforme de la SNCF : réponse de l’intersyndicale, ce sera la grève deux jours sur cinq, à compter du 3 avril et planifiée sur 3 mois.

L’intersyndicale de la SNCF appelle à faire grève « deux jours sur cinq à compter du 3 avril » contre la réforme voulue par le gouvernement (jusqu’au 28 juin). Annonce de la CGT, ce jeudi 15 mars. « L’intersyndicale constate que le gouvernement n’a aucune volonté de négocier » a déclaré Laurent Brun de la CGT Cheminots.

Pour faire front au recours à des ordonnances, pour réformer le secteur ferroviaire, la mobilisation risque d’être bien supérieure à celle du conflit de 2016. Au-delà du statut, il y a aussi un rejet total de l’ouverture à la concurrence ou à la sous-traitance des missions.

« Il faudra être capable d’avoir une mobilisation sur une très longue durée », demande la CGT.

Macron a réussi avec les ordonnances, la réforme du Code du travail. État de grâce aidant, il a évité les mobilisations importantes. Actuellement, il doit faire face à un soulèvement social plutôt déterminé. Gardiens de prisons, personnels de santé… Et ce jeudi les retraités avec les personnels des EHPAD descendent dans la rue. Le mouvement des cheminots pourrait être celui qui ouvre la voie à une forte et durable opposition à la politique du gouvernement.