Émigrer est toujours une souffrance pour celui qui part. Mais, puisque les réfugiés arrivent, l’urgence est de mettre en place une politique d’accueil, qui puisse garantir sur notre territoire l’égalité des êtres humains et de leurs droits bafoués par la construction d’une Europe « forteresse » et les politiques sécuritaires.

Vous étiez nombreux lundi 15 janvier dans la salle polyvalente de SUSSARGUES à avoir répondu présents pour notre soirée solidaire avec des personnes réfugiées. Nombreux et chaleureux ! Merci à vous.

Ce fut un de ces moments qui vous rendent plus intelligents, plus informés, plus humains.
Un historique documenté et passionnant de l’accueil dans notre pays.
Une explication claire de la loi et de son évolution actuelle qui a choqué tous ceux qui pensent qu’aucun être humain n’est illégal et que tenter de « trier » les bons et les mauvais réfugiés est absurde voire criminel.

C’est l’occasion pour nous de réaffirmer nos positions, alors qu’un projet de loi asile-immigration encore plus dur se prépare, une véritable régression.

Il faut construire des camps d’accueil aux normes internationales sur le modèle de celui de Grande-Synthe pour proposer aux migrants des conditions sanitaires décentes le temps de l’analyse de leur demande d’asile.
Nous devons réaffirmer et faire vivre le droit d’asile sur le territoire de la République, accueillir les réfugiés qui en relèvent grâce à une administration adaptée à cette mission.
Enfin, il faut en finir avec le placement en centre de rétention d’enfants, même accompagnés de leurs parents.

Les groupes d’action de La France insoumise de Baillargues, Castelnau-le-Lez, Castries, Jacou, Lunel, Saint-Aunès, Saussines, Sussargues, Teyran-Assas et Sommières

Coordination Hérault Est

Les groupes d’action de La France insoumise

fi.heraultest@gmail.com