A la rentrée 2018, l’école Jules Simon prévoit de recevoir 191 élèves, hors ULIS (Unité Locale d’Inclusion Scolaire), soit une moyenne de 27.3 élèves par classe. Normalement, en l’état des règles actuelles, cet effectif important par classe devrait entraîner une ouverture de classe supplémentaire au sein de l’école.
Doivent également être ajoutés a l’effectif susvisé les inscriptions attendues des nouveaux élèves de l’ensemble d’immeubles de la rue de la Méditerranée qui doit être livré au troisième trimestre 2018 et qui vont nécessairement encore augmenter l’effectif de l’école.
En outre, il est précisé que cette année encore, l’école scolarise vingt-deux élèves non francophones, dont dix arrivés en cours d’année scolaire.
Plusieurs élèves accompagnés d’AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire) sont également accueillis dans les classes.
Enfin, l’ULIS  a également vocation à inclure ses élèves en classes ordinaires, faisant ainsi d’ores et déjà passer les effectifs des classes à 28 ou 29 sur différents moments du temps scolaire.
Pourtant, contre toute attente, plusieurs syndicats ont informé l’école qu’aucune ouverture de classe n’était prévue à la rentrée prochaine et que le DASEN (Directeurs Académiques des Services de l’Éducation Nationale) envisagerait d’augmenter le seuil d’ouverture à 30 élèves par classe !
Cette information est extrêmement dommageable dans la mesure où elle ne pourra évidemment pas permettre à l’école d’assurer le niveau minimal d’accueil attendu pour nos enfants.
Elle est d’autant plus surprenante que l’école à la possibilité technique d’accueillir une neuvième classe sans aménagement spécifique.
D’autres parts, selon plusieurs syndicats, cette baisse d’effectif seriat une conséquence de la mise en place de classes de CP à effectif réduit au sein des REP de la ville. Bien que ce soit une nouvelle positif pour les REPs, cela ne doit pas avoir pour effet collatéral de dégrader les conditions de travail des élèves des autres écoles primaires, et encore moins celles des écoles accueillant des classes ULIS nécessitant un accompagnement particulier !
Nous demandons donc de maintenir la décision d’ouverture de classe au-delà de 27 élèves, afin de garantir des classes à  un niveau tolérable, permettant d’inclure dans des conditions adéquates les élèves d’ULIS.
Aussi, suite à l’appel des syndicats enseignants #PasPlusDe25, les parents délégués de l’école Jules Simon invitent le plus grand nombre à venir manifester mercredi 7 février à 14:30 devant le rectorat de Montpellier (31 rue de l’Université).
Signé, les parents délégués élus de l’école Jules Simon.
Contact:
 * Caroline Poyer: 06 58 81 61 32
 * Guillaume Duval: 06 14 69 57 43