Rassemblement Jérusalem

Samedi 9 décembre après-midi, la place de la Comédie couverte de monde bruissait. Beaucoup de gens semblaient affairés par les courses de Noël. Les stands du Téléthon occupaient la moitié de la place, avec une scène où se produisait un sosie de Johnny Hallyday.

Un peu derrière, le stand de la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) qui a fait l’objet d’interdiction de la part de la mairie de Montpellier, servait au rassemblement pour un appel collectif contre la décision de Donald Trump : reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Plus de 500 personnes ont répondu à cet appel, puis sont parties pour manifester dans le calme, place du Peyrou, passant par Plan Cabanes et retour à la Comédie. L’émotion des participants était perceptible, tant pour les militants de la cause palestinienne que pour les personnes se sentant simplement solidaires.

Les drapeaux palestiniens étaient nombreux, des pancartes artisanales écrites en français ou en arabe, des slogans dans les deux langues reflétaient une diversité de participants.

Interviews :

Voici le texte d’appel :

Rassemblement en réaction à la décision du « Président » Trump de reconnaître Jérusalem (zone internationale administrée par l’ONU) comme capitale d’Israël et contre l’invitation de Netanyahu à l’Élysée.  » L’initiative illégale et anti-palestinienne de l’administration Trump inverse des décennies de politique officielle étatsunienne concernant Jérusalem et contredit le consensus international. La politique de Trump sur la Palestine souligne qu’il est plus que temps que le monde fasse concrètement pression sur Israël pour qu’il respecte les droits des Palestiniens en soutenant notre lutte pour nos droits et notre dignité.  » A l’appel de APLR (Association des Palestiniens Languedoc-Roussillon), Campagne BDS France Montpellier, CCIPPP34 (Campagne Civile Internationale pour la Protection du peuple Palestinien), CMF (Collectif des Musulmans de France), FUIQP34 (Front Uni des Immigrations et des Quartiers populaires), MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), NPA 34 (Nouveau Parti anti-capitaliste), PODEMOS – Montpellier, UJFP34 (Union Juive Française pour la Paix).

Un appel a été lancé pour un nouveau rassemblement la semaine prochaine à la Paillade.