© Université Paul-Valéry

L’Université Paul-Valéry va accueillir prochainement le chercheur Mohammad Edris Raouf, économiste, spécialiste des coopératives agricoles qui a été contraint de fuir l’Afghanistan.

Son séjour prévu pour une durée d’un an est cofinancé par l’Université Paul-Valéry et le Collège de France dans le cadre du programme PAUSE. Celui-ci sera intégré à l’Unité mixte de recherche 5281 ARTDev, installée sur le site Saint-Charles.

Dans le cadre du programme PAUSE, l’Université accueille, depuis 2017, des chercheurs en exil.

En parallèle, l’Université, avec le soutien de la Région Occitanie et de l’Agence Universitaire de la Francophonie, accueille aussi 60 étudiants en exil à l’Institut universitaire d’Enseignement du Français langue Étrangère (IEFE) avec exonération des droits d’inscription.

Partager l'article :