Illustration © Yeobi
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

C’est la Fédération qui tire la sonnette d’alarme.

Pour le collectif d’associations, « faute de soutiens financiers importants des pouvoirs publics, nous devrons nous résoudre à résilier notre bail de location et à quitter notre espace dans les prochaines semaines ».

Installé en décembre 2020, le tiers-lieu s’est installé dans le paysage montpelliérain.

Malgré sa promotion par la municipalité et des félicitations du premier édile de la Ville et de la Métropole, l’aide demandée auprès de la métropole en janvier 2021 pour son « incubateur associatif international » ne sera pas octroyée cette année.

Pour Yeobi, cette subvention est décisive, elle « permettait de compléter l’autofinancement généré par nos activités afin de pérenniser notre présence dans ce lieu. Il y a donc un risque que nous quittions prochainement notre local ». Face au risque de disparition, celle-ci lance à présent un appel aux institutions publiques ou privées, aux Montpelliérains ou aux citoyens issus de divers horizons, « à s’engager et à nous soutenir pour préserver notre espace, devenu une place forte du vivre-ensemble. »

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram
À LA UNE

Montpellier : une application pour découvrir les œuvres inspirées par l’Antiquité gréco-romaine

Le musée Fabre a décidé de lancer une application numérique en ligne « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros !«  Le jeu numérique interactif accessible...

Frontignan : Des boîtes cadeaux pour les plus démunis

Les boîtes, à déposer à l’espace Muhammad-Yunus du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h, seront remises aux bénéficiaires avant les fêtes de fin d’année....

VIDÉO, INTERVIEW, ÉMISSION
LES PLUS LUS
Liza Papel & Camen Bruère #LPCB
ANNONCES LÉGALES