© Illustration

La pollution lumineuse a augmenté de 30% au cours des 20 dernières années.

À partir du lundi 25 octobre, la Métropole organise une expérimentation inédite, dans le cadre de son « Plan lumière » : l’extinction nocturne partielle de l’éclairage public sur sept axes routiers de la Métropole.

L’éclairage de plusieurs axes routiers de la Métropole sera éteint de 23h30 à 5 heures du matin.

Cette première expérimentation de 6 mois portée par Bruno Paternot, Conseiller municipal, Délégué à l’Esthétique lumineuse et à l’Ambiance sonore de la ville et Conseiller de Montpellier Méditerranée Métropole, Délégué à la Qualité de l’environnement visuel, RLPI (rattachement à la délégation Aménagement durable du territoire, Urbanisme opérationnel et Maîtrise foncière), commencera lundi 25 octobre 2021, avec une extinction partielle, sur la plage horaire 23h30-5h du matin. Selon les services, 212 000 kWh (25 000 € environ/an) devraient être économisés sur cette plage d’extinction.

L’Institut National de Recherche sur l’Agriculture l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) devrait aussi être impliqué dans cette initiative afin d’étudier dans un premier temps la pollution lumineuse sur la Métropole et déterminer les zones de biodiversité à préserver par le biais d’une trame noire.

Les axes de la Métropole concernés par cette initiative :

À Montpellier :

  • Avenue de Grammont : section entre le rond-point du zénith et le carrefour Albert Einstein
  • Avenue Pierre Mendès France : trémie sous le rond-point du Zénith + section courante jusqu’au rond-point Evariste Gallois
  • Avenue Vincent Auriol : section courante depuis l’entrée de ville côté Montferrier- sur-Lez jusqu’au rond-point intersection avec la rue des 4 Vents
  • Avenue Pablo Neruda / Liberté / Echangeur SPAAK : avenue Pablo Neruda/Liberté dans sa section courante depuis le rond-point avec Professeur Blayac jusqu’au carrefour Willy Brandt, ainsi que les voies de l’échangeur Willy Brandt
  • Avenue de la Recambale : dans sa section courante depuis la fin de l’échangeur avec l’avenue de la Liberté jusqu’aux cuisines centrales
    .

Sur les communes limitrophes :

  • Boulevard Philippe Lamour (Castelnau-le-Lez)
  • RD65E1 (Castelnau-le-Lez)
  • RD65 (Clapiers + Montferrier- sur-Lez)

Partager l'article :