© Exposition Prisme du Nouveau Monde
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Pour sa nouvelle saison artistique, l’Espace Saint-Ravy ouvre ses portes à l’artiste Lucie Martin-Granel, du 4 au 26 septembre 2021 .

L’artiste a mis au coeur de son travail les « changements d’états » et développé une pratique de pliage aux formes géométriques design, que la lumière vient habiter soulignant leur dimension sculpturale.

« La matière est au cœur de l’expérience. » – Lucie Martin-Granel

« Le papier m’offre une très grande liberté et j’explore quelques possibilités de ce matériau délicat et malléable », précise l’artiste, diplômée des Beaux-Arts de Paris et passée par l’école Corvisart de Paris.

« Même dans un champ de ruines, la nature plus puissante encore que la folie humaine reprendra peu à peu ses droits », explique Lucie Martin-Granel. « Elle mutera et s’adaptera au nouveau climat et à l’atmosphère changeante. Les oiseaux multicolores des zones tropicales envahiront nos villes.
Les hypothèses graphiques aux teintes et aux formes étranges évoquent les possibles mutations du vivant. J’aime à penser que les catastrophes sociales et climatiques présentes et à venir, agiront comme un électrochoc, vers de nouvelles formes de pensée. Pourrions-nous vivre une nouvelle étape de la civilisation ? Comme si l’humanité ayant touché les abîmes ne pouvait que rebondir vers de nouveaux cieux et une nouvelle forme de conscience du monde. » Le vernissage de l’exposition aura lieu vendredi 3 septembre à partir de 18h30.

 

 

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram