© G.Voinot.CHU Montpellier
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram

Face à la reprise de l’épidémie, l’Agence régionale de santé (ARS) a décidé de demander aux établissements de santé publics et privés  de déclencher leur plan blanc, un dispositif exceptionnel destiné à renforcer l’organisation des hôpitaux.

Selon les services de l’ARS, le taux d’occupation des services de réanimation atteint désormais 85%, des 548 lits ouverts en région. La part des patients covid en réanimation dépasse aujourd’hui 25%.

L’activation du plan blanc concerne l’ensemble des établissements d’Occitanie.

L’activation doit permettre aux établissements de mieux se préparer pour accueillir les malades, d’augmenter le nombre de lits en réanimation et de déprogrammer progressivement certaines opérations qui sont moins prioritaires.

À la différence des précédentes vagues, les patients hospitalisés sont plus jeunes (30 à  50 ans), présentent le plus souvent des facteurs de risque et sont quasiment systématiquement non vaccinés. Ces activités se concentrent pour ¾ d’entre elles, sur la Haute-Garonne et les départements du littoral :  L’Hérault, l’Aude et les Pyrénées Orientales.

Le taux d’incidence régional est très élevé avec un taux moyen de 421,6.

Dans tous les départements de la région, les indicateurs virologiques sont très hauts, avec des taux d’incidence se situant au-dessus de 600 cas pour 100 000 habitants pour l’Hérault et au-dessus de 400/100 000 pour l’Aude (466), la Haute-Garonne (461) et les Pyrénées-Orientales (533).

Partager l'article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur telegram